Barbarians, Lions. Comment ça marche ?

Barbarians, Lions. Comment ça marche ?

Barbarian Football Club

Le Barbarian Football Club a été fondé en 1890 à Bradford par William Percy Carpmael. Ce dernier décida dans un premier temps de réunir quelques joueurs gentlemen pour effectuer une tournée dans le nord de l'Angleterre. Enthousiasmé par cette expérience, il décida de créer le club des Barbarians.

Le BFC n'est pas un club ordinaire puisque il n'a ni terrain ni siège et ses joueurs sont sélectionnés sur invitation. Il aligne des joueurs de toute nationalité en fonction de leur talent et de leur bon esprit pour partir en tournée à l'intersaison. Parmi eux doit figurer au moins un joueur qui n'est pas international mais qui symbolise les qualités des Barbarians.

                                      

Le but de cette équipe vielle de 127 ans est de prendre du plaisir et éventuellement de gagner. Ils portent un maillot à rayures noires et blanches et chaque joueur enfile les chaussettes aux couleurs de son propre club. L'origine du nom de cette équipe reste floue, mais il laisse deviner l'envie de se différencier de tous les autres clubs. Son premier emblème fut d'ailleurs celui des pirates, avant que ne soit adopté le sigle actuel BFC.

Résultats : S'ils ne disposent que de très peu de temps pour s'entraîner ensemble, les Barbarians battent régulièrement les meilleures sélections. Ces dernières années, l'Irlande, l'Angleterre, l'Afrique du Sud ou la Nouvelle-Zélande sont ainsi tombés contre les Ba-Baas.

Des joueurs mythiques (le Français Jean-Pierre Rives, l'Australien David Campese, le Néo-Zélandais Zinzan Brooke etc.) ont porté le maillot du BFC.

Les Barbarians français

D'autres clubs de Barbarians ont été créés un peu partout sur la planète, de la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par la France. Ce sont les Bleus vainqueurs du Grand Chelem 1977 qui ont fondé les Barbarians français.

Mode de sélection : Les joueurs sélectionnés dans l'équipe du BRC viennent de n'importe quel club du Top 14. Ils ne sont donc pas forcément Français.

Programme : Le groupe des Barbarians français se rendra en tournée en Afrique du Sud, du 11 au 26 juin. Ils affronteront les Springboks le 16 juin à Durban, puis le 23 à Johannesburg. Frédéric Michalak sera le capitaine de cette équipe.

Les Lions britanniques et irlandais

Origines : En Australie pour une tournée de cricket en 1887, deux promoteurs sportifs anglais eurent l'idée de monter une tournée de rugby afin d'apporter la bonne parole ovale dans les colonies. L'année suivante, un groupe de 21 joueurs du nord de l'Angleterre et de la région écossaise des Borders embarquèrent pour la Nouvelle-Zélande. Ce groupe ne rentra chez lui qu'au terme de huit mois de voyage, après avoir perdu leur capitaine noyé en Australie et après avoir disputé 54 matches, pour 37 victoires, 11 défaites et 6 nuls.

                                            

Mode de sélection et fonctionnement : Il s'agit d'une sélection des meilleurs rugbymen d'Angleterre, d'Écosse, d'Irlande et du pays de Galles. Jusqu'en 1989, les tournées étaient organisées assez irrégulièrement (tous les deux à six ans), depuis, les Lions rallient le Sud tous les quatre ans. Ils sont dirigés par un comité permanent où siègent quatre représentants, un de chaque «Union». Toutefois, cette sélection n'a pas de fédération, ni de siège.

Programme : La sélection s'est envolée lundi pour la Nouvelle-Zélande. La tournée est composée de dix matches (contre les Barbarians néo-zélandais, les Maoris All Blacks, face aux cinq franchises locales de Super-Rugby) dont trois contre les All-Blacks.

Posted on 07/06/2017 0 1432

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € TVA
0,00 € Total

Prix TTC

Commander