Yann David se confie.

Yann David se confie.

Ce dimanche, le Stade Toulousain affronte le RCT au Vélodrome. Un match décisif dans la course aux phases finales de Top 14 ainsi que pour la qualification aux compétitions européennes. 

Notre ambassadeur Yann David se confie dans une interview avant le choc de demain. 

Va-t-il y avoir un esprit de revanche dimanche ? 

Oui forcément qu’on a envie d’essayer de montrer un meilleur visage que ces dernières semaines. On a tous à cœur de se reprendre afin d’essayer de finir la saison de la meilleure manière possible.

Comment va le moral des troupes actuellement ? 

Le moral est forcément abattu après la déroute face au Munster le week-end dernier. On a forcément tous envie de montrer un meilleur visage et je me répète mais on a vraiment envie de tenter de finir cette saison du mieux possible. 

Sentez-vous un certain poids sur vos épaules ces derniers temps ? 

On sent que ça pèse un peu sur nos épaules et c’est vrai qu’on se doit de montrer un meilleur visage avec ce maillot. On l’a un petit peu sali, pas par notre faute, on ne se cherche pas d’excuses, mais il est vrai qu’on n’a pas été très bons lors des derniers week-ends. A nous de nous reprendre en main et d’assumer ce qu’on a fait tout au long de la saison pour redorer le blason du Stade jusqu’à la dernière seconde. 

Y-a-t-il toujours quelque chose à aller chercher ? Ce n’est pas fini ? 

Ce n’est pas fini ! On essaie justement de ne plus se prendre la tête avec les résultats positifs ou négatifs. On veut vraiment essayer de retrouver de l’allant, de retrouver un visage positif pour s’éclater sur les dernières rencontres qu'il nous reste. 

Florian Fritz disait la semaine dernière qu’il était affecté de voir le club à la 10ème place au classement. Est-ce quelque chose que vous avez en tête ? 

C’est forcément quelque chose que nous avons un peu en tête. Personnellement, je n’ai jamais eu trop l’occasion de vivre ce genre de chose avec le Stade Toulousain depuis que je suis arrivé en 2009. Même si ce sont des choses que j’ai vécues au préalable dans mon ancien club, ce sont de nouvelles choses pour ce club. A nous de resserrer les liens dans le groupe, dans l’équipe et d’aller jusqu’au bout. Peu importe le classement et les résultats. Il faut prendre du plaisir et s’éclater sur le terrain jusqu’à la fin.

Vous allez défier trois équipes qui ont les mêmes objectifs que vous. Est-ce déjà une ambiance de phases finales ? 

Il faut vraiment vivre chaque match comme le dernier. On va jouer, que ce soit contre Toulon, le Racing 92 ou Castres, face à des concurrents directs. Toulon et le Racing 92 ont également un peu mal à la tête. Ce sera deux matchs vraiment compliqués. Ca va commencer dès ce week-end face à Toulon au Vélodrome. On avait eu la chance de les battre la saison dernière à Nice donc ils vont aussi avoir un état d’esprit très revanchard d’après moi. Ils vont avoir envie de nous passer dessus ce week-end. On sait à quoi s ‘attendre, et on verra dimanche.

Vous allez enchaîner vos rencontres au Vélodrome de Marseille et au Stadium : penses-tu que ça va changer quelque chose ? 

Peu importe le stade où on va jouer… Il faut vraiment qu’on se resserre et qu’on ne se prenne plus la tête avec l’adversaire ou le lieu. Il faut vraiment s’éclater, se libérer et prendre du plaisir. C’est vraiment pour moi le leitmotiv de la fin de saison. Il faut qu’on garde la pêche et qu’on prenne du plaisir jusqu’à la fin. 

Ca n’a pas été le cas jusqu’à présent. Qu’est ce qu’il peut se passer pour que tout d’un coup vous vous fassiez plaisir, et que la roue tourne ? 

C’est justement ce qui est dur dans le sport. Il n’y a pas de formules magiques. Ca peut arriver et c’est ce qu’on espère tous. On a vraiment envie que ça arrive et cela dès ce week-end. Ce n’est malheureusement pas arrivé les week-ends derniers et on espère tous que ça puisse se produire. Il suffit parfois d’un bon résultat, d’un déclic collectif, mais il est vrai que d’avoir la formule magique reste compliqué.

Que penses-tu du Toulon actuel ? Ils sont un peu dans le même état que vous… 

Oui c’est vrai qu’ils ont eux aussi eu une déroute le week-end dernier, il y a encore eu du changement dans leur staff… Je ne sais pas quel va être l’état d’esprit chez eux. On connaît les qualités de cette équipe et des joueurs qui composent cette équipe donc on n’aura pas trop d’excuses ce week-end. On sait que ça va piquer correctement dimanche. 

Y-a-t-il des similitudes dans vos parcours cette saison ? 

Les deux parcours peuvent avoir quelques similitudes, mais c’est vrai qu’on va essayer de ne pas se prendre la tête avec ça. On va vraiment essayer de jouer ce match de bout en bout et voir comment ça se passe.

Posted on 08/04/2017 Côté Pros 0 1344

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € TVA
0,00 € Total

Prix TTC

Commander